5 Astuces pour des photos sur smartphone sous la pluie

By Clement 1 année agoNo Comments

5 Astuces pour des photos sur smartphone sous la pluie

Posté le 01/02/16 par Clement

Vous êtes du genre à courir vous abriter quand une averse vous tombe dessus ? Vous êtes du genre à hiberner l’hiver du mois d’octobre au mois de mai ? Vous ratez donc tout un tas d’opportunités de photos de malades à portée de smartphone.

  • Pluie
  • Vent
  • Brouillard
  • Nuages
  • Neige

Cinq déclinaisons de temps de chien. Comment prendre des photos sur smartphone par temps pourri ? C’est la question à laquelle nous répondons maintenant. Cinq minutes de lecture pour vous convaincre qu’il y a du bon dans le mauvais temps. Et surtout du bon pour vos photos sur smartphone !

 

1 Ajouter un effet dramatique avec un ciel nuageux

Souvent, on juge la réussite d’une photographie sur l’attention que lui portent les spectateurs. Et si l’on prend un peu de recul, cela ne manque pas de sens. Une photo réussie n’est-elle pas une photo dont on se souvient?

Ajouter un effet dramatique est vraiment l’une des meilleures manières d’attirer l’attention du spectateur. Cet effet dramatique  peut-être obtenu en photographiant des ciel sombres et nuageux. Il peut donc être parfois très intéressant, lorsque l’on s’intéresse à la phoneographie de jeter un coup d’œil à la météo et de profiter des jours de mauvais temps.

Il existe une règle simple à comprendre lorsque l’on cherche à faire ce genre de photo : plus on laisse de place dans le cadre au ciel nuageux plus la photo prendra une allure dramatique. Pour bénéficier au mieux de l’effet dramatique que l’on recherche,  on va essayer d’appliquer la règle des tiers pour laisser énormément d’espace à l’allure chaotique du ciel.

Une autre astuce que je vous conseille d’utiliser est de vous servir de lignes directrices pour guider le regard vers votre ciel déchiré par les nuages. Cela accentue encore l’effet très pesant de la photo et lui donne un côté très absorbant.

Vous pouvez aussi ajouter une silhouette à votre photo de ciel nuageux. comme la silhouette est sombre et que les nuages jouent énormément sur les contrastes,  ces deux éléments présentent de bonnes synergies !

Si vous souhaitez prendre une silhouette en photo sur votre smartphone assurez-vous de shooter face à la lumière.  Ensuite vous avez simplement à baisser l’exposition dans les réglages de votre smartphone jusqu’à ce que la personne que vous prenez en photo apparaisse comme une grosse tâche sombre, contrastée par un arrière-plan très lumineux.  Libre a vous ensuite de transformer votre photo en noir et blanc.  Ne pas utiliser de couleur est un moyen de renforcer l’ambiance mystérieuse dégagée par la photo.

georgie pauwels cloudPhoto prise par Georgie Pauwels

2 Faites des photos sur votre smartphone pendant qu’il pleut

Beaucoup de personnes ne pensent pas à sortir leur smartphone pour faire des photos quand il se met à pleuvoir.  Généralement, le premier réflexe sera de courir se mettre à l’abri. Jusqu’ici vous faisiez partie des gens normaux, il est maintenant temps… de changer ! Enfilez vos bottes, votre ciré et votre écharpe, rechargez à fond les batteries de votre smartphone, et c’est parti pour le remake de l’Arche de Noé.

La première chose à faire est de scruter les vitres et les flaques d’eau fraîchement formées . Cela sera l’occasion pour vous de vous attaquer à la réflexion dans vos photos sur smartphone. Dans ce cas encore, vous utiliserez la météo pour donner une ambiance particulière à vos clichés.  vous trouverez sans aucun doute de quoi prendre deux ou trois photos originales.

Vous avez maintenant bien pris la pluie et vous souhaitez changer de type de photo à prendre.Il est peut-être temps de vous essayer à la pratique de la photo macro. Pour rappel, cette pratique consiste à photographier de très près des éléments minuscules.  cela peut permettre par exemple de découvrir l’architecture d’un flocon de neige. Il existe pour cela des objectifs spécifiques, que vous pourrez retrouver ici si cela vous intéresse. En tout cas, les gouttes d’eau sont un excellent sujet de macrophotographie. Le rendu est très esthétique.

 

Photo prise par Yamanaka Takami

Après quelques essais, vous pourrez revenir à l’échelle du monde habituel. Nous parlions tout à l’heure de photographier des silhouettes, je vous conseille maintenant de partir à la recherche de parapluies. Et comme il pleut vous ne devriez pas trop avoir de  mal à en trouver. Le parapluie présente un gros avantage  :

  • On tombe souvent sur des parapluies  de couleur sombre et unie.  Mais certains d’entre eux présentent des structures symétriques intéressantes et des couleurs assez flashy.  Ces parapluies dénoteront énormément sur un ciel gris et apportent une touche de fraîcheur à la photo. Cela sera donc les parapluie que l’on recherchera à tout prix !

Une fois votre parapluie cerné, il ne restera plus qu’à bien le mettre en valeur dans le cadre.

Attention à ce qu’il ne tire pas trop l’attention non plus. L’idéal reste de  créer un bon équilibre en le mettant en contraste avec votre ciel nuageux. Normalement à ce stade de l’opération,  malgré votre bel imperméable jaune fluo  et les belles photos que vous venez prendre,  vous commencez à en avoir ras la casquette de ces trombes d’eau.  

Libre à vous d’aller vous mettre derrière une fenêtre pour profiter du « filtre » sympathique qu’offrent les gouttes de pluie. Rien de tel pour ajouter un effet mystérieux à vos photos.

julen landaPhoto prise par Julen Landa

Bref, vous l’aurez compris,la pluie parfois ça a du bon ! De là à dire que cela deviendra votre temps favori dans quelques semaines, il n’y a qu’un pas.

 

3 Photographier sous la neige

C’est sûrement le sujet qui a le plus de sens et présente le plus d’intérêt en ce moment. Les vacances d’hiver ne devraient pas tarder à arriver chez vous. Peut-être l’occasion pour les plus chanceux, d’aller au ski. Peut-être l’occasion, toujours pour les plus chanceux, de vous balader dans des villes enneigées. Peut-être l’occasion de faire des photos dans un milieu enneigé donc !

Je sais que la raclette au coin du feu est très tentante. Mais si jamais vous avez la chance de faire des photos sous la neige profitez-en !

L’un des avantages de la neige et qu’elle transforme complètement les environnements et les villes dans lesquelles  vous avez l’habitude de vous balader. Vous allez remarquer que cela éclaire particulièrement les zones sombres présentes dans votre cadre, donnant ainsi un peu de fraîcheur et de clarté à vos photos.

Assurez-vous de régler correctement l’exposition de votre photo pour que la neige ne soit pas sous-exposée ou sur-exposée. Si la photo est sous-exposée, la neige apparaîtra grisée.  si au contraire, la photo est surexposée, vous allez perdre tous les détails sur la photo. Dans les deux cas, la photo n’exploitera pas tout son potentiel. Il est donc très important de maîtriser l’exposition lorsque l’on prend des photos sous la neige.  Si vous avez un doute lors du réglage sur votre smartphone, il est plus sage de privilégier une photo sous-exposée. En effet,  il est possible de rattraper la couleur de la neige grâce à un logiciel de retouche. il sera par contre bien plus difficile de rattraper une photo surexposée puisqu’il faudrait notamment récupérer des détails qui ne sont pas enregistrés sur l’image de base.  

Si la neige apparaît trop bleutée,  il est possible de régler la balance des blancs de l’image.  Le but est de réchauffer les couleurs de la photo de manière à éliminer l’aspect bleuté.

Tom Lee snowPhoto prise par Tom Lee : un exemple de mauvaise balance des couleurs : toute la photo a un aspect bleuté.

Comme on le mentionnait en parlant de la pluie il est intéressant de se poster derrière une vitre recouverte par la neige, ou du moins par des flocons de neige, pour obtenir un filtre intéressant sur vos photographie.

Enfin il est toujours intéressant de prendre en photo des inconnus dans la rue lorsqu’il neige parce que leur comportement sera souvent impacté par la neige. Ils seront plus pressés, ils seront peut-être recroquevillés à cause du froid, ils retiendront leur couvre-chef. Dans tous les cas, ce sont des situations et des moments uniques,  et donc intéressants à capturer avec votre smartphone.

 

4 Le brouillard crée de l’intrigue  et du mystère

Nous venons de parler de la neige, de la pluie et des nuages. Nous allons maintenant parler du brouillard. De ces quatre temps, c’est sûrement la situation qui est la plus reconnue comme étant une nuisance. C’est particulièrement vrai pour les conducteurs ou les piétons qui se déplacent dans des conditions de mauvaise visibilité.

Mais pour les phonéographes, le brouillard présente de nombreux avantages.

Je ne vais pas vous rabâcher les oreilles avec le côté mystérieux que l’on associe naturellement au brouillard. Nous allons voir que le brouillard permet de travailler trois aspects  techniques de la phoneographie :

Premier point : le cadrage. On a déjà pas mal parlé de l’importance de garder un seul point de concentration sur la photographie afin de ne pas perturber le spectateur.  Photographier dans le brouillard, permet notamment de supprimer un arrière-plan qui présente beaucoup d’éléments attirant l’attention. Cela permet donc de concentrer l’attention du spectateur sur votre sujet.

Marcy Leigh fogPhoto prise par Marcy Leigh

Donc utiliser le brouillard pour  redéfinir le cadrage est un premier avantage non négligeable.  Mais le brouillard présente aussi des avantages lorsqu’il s’agit de jouer sur la profondeur de la photo.  En effet, admettons que vous photographiez un grand building ou un long tuyau vous pourrez estomper le haut du building ou le bout du tuyau avec le brouillard.  Cette technique permet d’ajouter un effet d’échelle à votre photo.  Il est toujours intéressant de laisser le spectateur dans le doute quant à la taille d’un objet sur une photographie. Cela permet de renforcer l’ambiance mystérieuse dégagée par la photo.

judyxiadoi fogPhoto prise par judyxiadoi

Sur le plan strictement visuel, le brouillard permet d’obtenir une ambiance rêveuse sur vos photos.  Si l’on arrive à prendre un peu de hauteur et à capturer un soleil resplendissant  bordé par le brouillard matinal, l’effet peut-être très saisissant. Naturellement cela implique de se lever tôt pour pouvoir capturer ce genre d’instant magique. Devenir phoneographe peut pas mal chambouler les modes de vie.  Nous allons d’ailleurs consacrer sous peu un article à la fameuse heure dorée privilégiée par les phoneographes.  

 

5 La photo sur smartphone par vents extrêmes

Le vent est vraiment mon temps préféré pour faire de la photo.  Déjà parce que c’est plus agréable que la pluie ou la neige.  ensuite parce que de là où je viens,  il y a beaucoup plus souvent du vent que de la pluie, je me dis que ça doit jouer aussi. Mais le plus important c’est vraiment le fait que le vent apporte beaucoup de dynamique à mes photos. Sur les 5 temps que nous avons présenté, C’est sûrement le plus difficile à capturer. On peut représenter la pluie ou la neige. Il est possible de prendre en photo du brouillard ou des nuages. Mais le vent… c’est une autre histoire.

Une histoire qui réside exclusivement dans la capture du mouvement. Parce que le vent fait bouger les choses. Ce qui vous offre des opportunités de composition uniques. Pensez aux arbres, aux vagues, aux tissus animés par le vent. Pensez aux vêtements gonflés ou plaqués contre les corps !

Moyan Brenn windPhoto prise par Moyan Brenn

Tous ces éléments témoignent de la force du vent et permet d’apporter une très nette impression de mouvement à vos photos.

Le problème que vous rencontrerez si vous vous pencher sur ce genre d’exercice, sera de capturer le bon instant. Tout est question de dynamique, et la moindre fraction de seconde peut totalement changer votre cliché. Heureusement, votre smartphone possède un mode rafale. L’utiliser dans ces moments vous permettra :

  • de vous rendre compte que, effectivement, une fraction de seconde peut tout changer aux clichés
  • de choisir la fraction de seconde qui dégage le plus de charme après coup. C’est inestimable et bon nombre de photographes professionnels du siècle dernier n’auraient pas hésité à vous faire disparaître pour profiter de votre petit bijou de technologie.

craig windPhoto prise par Craig

Vous pourrez apprécier la valeur de l’instant en observant vos photos prises par temps venteux. Si vous ne souhaitez pas capturer l’instant, le vent peut également vous permettre de faire des photos plus conceptuelles. Pour cela, vous n’avez qu’à régler la vitesse d’obturation de votre smartphone. Plus vous donnez un temps long pour la prise de vue, plus votre photo sera floutée (comme elle capturera et représentera plus de mouvements). C’est grâce à cette technique que se développe le light painting.

 


J’espère que cet article vous a plu. J’espère aussi qu’il vous a donné envie de sortir vous balader avec votre smartphone même lorsque le ciel n’est pas tout bleu. A priori, photographier dans des conditions météo compliquées peut être rebutant. Mais le jeu en vaut la chandelle et les résultats permettent de largement épater la galerie.

Comme d’habitude, n’hésitez pas à partager cet article si vous l’avez trouvé utile ou intéressant ou même les deux à la fois !

Vous pouvez toujours m’envoyer vos résultats à l’adresse blog@pixter.fr. Vous pouvez également les partager sur les réseaux sociaux avec le #blogpixter.

Bonne semaine :)

Clément

Category:
  Astuces
ce post a été partagé 0 fois
 100

Poster un commentaire

Your email address will not be published.